Accueil du site > Actualité > 488 GTB, Turbos et 670ch au menu

Ferrari : 488 GTB, Turbos et 670ch au menu

8 commentaires

Publié le mardi 10 février 2015 à 11:22, par Dalil C.

Ferrari n’a pas attendu l’ouverture des portes du Salon de Genève pour dévoiler son tout nouveau modèle de ce début d’année, en présentant officiellement la 488 GTB, celle qui vient remplacer la 458 Italia.

Comme chaque année, Ferrari débarque au Salon de l’automobile de Genève avec une nouveauté, et pour cette édition 2015 la marque au cheval cabré crée la surprise en annonçant la présentation de la 488 GTB, celle qui aura la lourde tâche de remplacer la belle 458 Italia qui, après cinq années de bons et loyaux services, passe le témoin.

Sur le plan esthétique, même si cette dernière conserve quelques aspects de la 458 Italia, elle se dote d’attributs spécifiques qui lui confèrent une allure relativement plus musclée et donc perd un peu de cette sobriété qui caractérisait la 458. Et cela par ses entrées et sorties d’air, que ce soit au niveau du capot avant ou des flancs. Comme pour l’extérieur, son habitacle est également fortement inspiré de la 458 Italia, dont elle reprend bon nombre d’éléments, mais apporte quand même quelques évolutions afin de marquer sa différence, comme cette forme plus étirée des aérateurs ou ce tunnel central retravaillé.

Mais l’un des changements les plus remarqués se trouve sous la lunette arrière, là où se loge le tout nouveau bloc que Ferrari a spécialement concocté. La 488 GTB troque le beau V8 4 497cm3 atmosphérique de 570 ch pour un autre V8, cette fois-ci de 3 904 cm3, soit 488 cm3 par cylindre, d’où son nom, mais ce dernier est suralimenté via deux turbos. Ce nouveau bloc lui permet d’afficher 100ch de plus car il développe 670ch à 8 000 tr/mn et un couple de 720Nm disponible à partir de 3 000 tr/mn. Il est associé à une transmission robotisée à 7 rapports qui transmet cette cavalerie aux roues arrière... ce qui n’est pas mal pour déplacer quelque 1 370 kg (-10 kg) !

Les ingénieurs ont également amélioré son aérodynamisme. Ferrari annonce que dans ce volet elle obtient le meilleur de la marque en affichant un coefficient de 1.67, un nouveau record pour Ferrari. Les magiciens de Maranello ont réussi à augmenter de 50 % son appui et cela sans pour autant modifier sa traînée.

Cette configuration lui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 3 sec, le 0 à 200 km/h en 8.3 sec et d’atteindre une vitesse de pointe qui dépasse les 330 km/h. Elle se permet même le luxe de claquer 2 sec au nez de la 458 Italia sur le circuit de Fiorano, puisqu’elle a bouclé le tour en 1min 23sec.

Cette Ferrari 488 GTB, dont le tarif n’a pas encore été communiqué, sera commercialisée dès le printemps prochain et sera tout naturellement de la partie au prochain Salon de Genève.

Portfolio

Lire également

Vos commentaires

  • ]Le 10 février 2015 à 11:45[, par 405SR

    fini la passion automobile

  • ]Le 10 février 2015 à 12:29[, par Fuel

    Bonjour,

    Comment ne pas rechigner face à la présence de ces 2 Turbos ? La réponse est simple : Suffit de connaitre l’histoire de Ferrari. Même si en terme de berlinette avec V8 central arrière, une Modena 360 ou une F430 me font plus rêver avec leurs moteurs atmosphériques et leurs boites manuelles.

    Bref, un turbo dans une Ferrari c’est du déjà vu et avec grand brio... Ah la F40 ( Une tonne / V8 2,9 478ch / Boite manuelle ) reste l’une des meilleures automobiles sportives de tous les temps :-))

    A part ça, Ferrari prouve encore qu’il est certainement l’un des meilleur constructeur de sportives au monde, si ce n’est le meilleur. Rien à redire c’est juste parfait.

  • ]Le 10 février 2015 à 14:09[, par spiderzim

    Hélas, Trop belle et trop puissante pour nous les algériens..

  • ]Le 10 février 2015 à 14:10[, par mizand

    surtout trop chère pour le s Algériens :))

  • ]Le 10 février 2015 à 16:04[, par LRM

    le seul moyen de "possédé" ce genre de voiture c’est d’investir dans un simulateur ( volant + le pc qui va avec + assetto corsa de préférence ou autre simu ), un régale de piloté la 458 italia dans ces conditions on y crois presque.

    un exemple :-) : http://i479.photobucket.com/albums/...;original

    pour ma part je possède seulement le volant et le pc+écrans, le support et les siège baquet sont introuvable ici sauf si je recup un vrais siège.., je recommande vraiment d’entré dans le monde des simu pour ceux qui aime vraiment le pilotage et qui ont un peu/beaucoup d’argent a investir :’-)) surtout dans un pays ou ya pas la moindre chance de vivre ca passion auto :-((.

  • ]Le 10 février 2015 à 16:45[, par mizand

    il faut un compte à la HSBC

  • ]Le 10 février 2015 à 17:20[, par LRM

    @ mizand

    + les routes et circuit qui vont avec sinon ça servira a rien...

  • ]Le 10 février 2015 à 17:32[, par Linea R

    Tres belle ouvre d’art , sinon pour le turbo les video ou des ferrari se preine un vent sur internet par des pagani et mc laren pareil pour la derniere lomborghini huracan,peine aussi ! donc le turbo s’impose par lui meme dans le cas ou la concurence le fait surtout que les ingénieur arrive a complètement enlever le temps de latence due au turbo donc le plaisir est la !
    Pour le debat de pour nous ou non je vois mal des ferrari avec des boules d’attelage a l’arrière !