Accueil du site > Actualité > Constat noir du Ministre Bedda Mahjoub

Industrie automobile : Constat noir du Ministre Bedda Mahjoub

4 commentaires

Publié le dimanche 2 juillet 2017 à 16:20, par Khaled A.

Le nouveau ministre de l’Industrie et des Mines, Bedda Mahdjoub, a estimé que l’industrialisation du secteur automobile est loin des objectifs voulus.

En marge de la clôture de la session du printemp du Parlement, Bedda Mahdjoub a déclaré que ce qui a été fait à conduit à " un manque à gagner pour le trésor, un impact pauvre sur l’emploi et des véhicules aux tarifs inaccessibles", avant d’ajouter que "le taux d’intégration est loin de ce qui était espéré".

Vos commentaires

  • ]Le 2 juillet à 19:42[, par Clio18

    Et c’est seulement maintenant qu’il vient de réaliser tout ça ?on est vraiment mal barré vu la qualité de nos "gouvernants" !!!

  • ]Le 3 juillet à 05:57[, par YOUGOURTHEN

    Ils ont fait prendre le secteur entre les mains d’une bande en prenant le citoyen en otage, obligé d’acheter au prix que eux veulent, loin des lois de l’offre et de la demande.
    Des voitures qui font presque le double de leur prix, sans même qu’elles soient disponibles pour la plupart, obligeant encore le citoyen à passer par des "intermédiaires" faisant grimper encore plus le prix qui l’est déjà trop. En créant la rareté, tu ne fais que créer la flambée des prix avec...
    Pourtant une alternative pourrait facilement soulager le citoyen et par la même occasion faire descendre ces preneurs d’otages de leur nuage, remettre en place les "moins de 3 ans"... ça fera déjà calmer cette fibre des prix dans un premier temps

    Pour ce qui est des usines de montage, le résultat aujourdhui laisse croire que le cahier de charges ne devait pas peser lourd et le suivit de ces unités par l’Etat quasiment absent.
    Le but des licences et l’obligation de créer des unités étaient dans but d’obliger les acteurs économiques à investir, créer de l’emploi et apporter une plus value... pas de créer une situation de monopole en ne faisant que gonfler des pneus et faire flamber les tarifs

  • ]Le 3 juillet à 15:49[, par aminerona

    ya pas de doute le coup a été planifier des le debut par le fils du harki pour leur interet personnel le GRAND MR rebrab a bien raison faut commencer par les usines de pieces de rechanger avant de se lancer dans l’industrie automobile l’état profite de la situation actuel

  • ]Le 4 juillet à 17:56[, par B.HAKIM

    il ne faut s’attendre à une industrie automobile prospère avec les vampires MIB .

Répondre à cet article