Accueil du site > Actualité > Actualité > Kia va lancer un nouveau groupe propulseur diesel mild-hybrid 48 (...)

Kia Motors Corporation : Kia va lancer un nouveau groupe propulseur diesel mild-hybrid 48 V

Publié le mardi 15 mai 2018 à 17:22, par La rédaction

Kia Motors lancera son premier groupe propulseur diesel mild-hybrid 48 V au second semestre 2018 avec son lancement sur le Kia Sportage, premier modèle à le proposer avant que la Ceed ne lui emboîte le pas.

Le nouveau groupe propulseur « EcoDynamics+ » réduit les émissions de CO2 en complétant l’accélération par de l’énergie électrique provenant d’une batterie additionnelle de 48 volts et en allongeant les temps morts du moteur thermique par un nouvel alterno-démarreur mild-hybrid, annonce le constructeur sud-coréen avant d’ajouter que la technologie mild-hybrid EcoDynamics+ offre un rapport coûts/performances très séduisant comparé aux groupes propulseurs à hybridation complète.

La technologie mild-hybrid de Kia se caractérise par une batterie lithium-ion compacte de 48 volts 0,46 kWh et par un nouvel alterno-démarreur mild-hybrid (MHSG). Par le contrôle électronique du MHSG faisant intervenir le convertisseur, le système permute en souplesse entre les deux modes « moteur » et « générateur ».

Relié par une courroie au vilebrequin du moteur diesel, le MHSG apporte, en accélération, jusqu’à 10 kW de puissance électrique pour assister le groupe propulseur en mode « moteur », ce qui réduit la charge du moteur et les émissions. En mode « générateur » par contre, le système recueille l’énergie cinétique de freinage et décélération en vitesse enclenchée et réinjecte cette énergie pour recharger les batteries.

En mode « moteur », la batterie se décharge lorsque le véhicule accélère. Du coup, le couple additionnel qui en résulte donne un coup de pouce aux performances en forte accélération ou réduit la charge du moteur lorsque l’accélération est faible. Par contre, en décélération, en descente ou en direction d’un croisement, le MHSG passe en mode « générateur » et récupère de l’énergie via le vilebrequin, ce qui permet de recharger la batterie.

Le système est géré par une unité de contrôle électronique évoluée (ECU) qui calcule l’utilisation la plus efficace de l’énergie disponible et opère les ajustements nécessaires en tenant compte de la charge restante de la batterie de la voiture.

La puissance des batteries peut servir aussi pour une nouvelle fonctionnalité arrêt & démarrage en mouvement. Lorsque la charge de la batterie est suffisante, le moteur thermique s’arrête automatiquement en décélération et freinage avec vitesse enclenchée. Le MHSG peut alors rallumer sans problème le moteur – en toute situation – si le conducteur appuie sur l’accélérateur.

Étant donné que la technologie mise en œuvre est compacte, l’intégration du système mild-hybrid EcoDynamics+ dans l’architecture existante est relativement simple. Selon le véhicule, la batterie 48 V est placée sous le plancher de coffre, ce qui permet d’altérer le moins possible les côtés pratiques du véhicule. Comme le MHSG s’intègre directement au moteur en entraînant le vilebrequin par une courroie, le compartiment moteur ne nécessite que très peu d’ajustements.

Le convertisseur CC/CC de la batterie 48 V permet à la nouvelle batterie de se brancher sur l’alimentation électrique du véhicule, ce qui débouche sur une réduction significative de la taille de la batterie 12 V nécessaire à l’alimentation de l’électronique auxiliaire du véhicule. L’adoption du MHSG signifie aussi que la taille du démarreur conventionnel peut être réduite, celui-ci servant surtout pour des démarrages à froid à basse température. La charge de la batterie 48 V permet de démarrer le moteur dans la plupart des conditions.

Le groupe propulseur diesel mild-hybrid EcoDynamics+ de Kia est compatible avec les transmissions manuelle ou automatique et pourrait être adapté pour les tractions avant, arrière et intégrales. Le groupe propulseur sera adapté aussi pour les moteurs à essence.

Répondre à cet article