Accueil du site > Actualité > Actualité > "L’usine algérienne devra répondre à la demande des marchés tunisien (...)

Wayne Griffiths (Vice-président commercial de SEAT) à El Pais : "L’usine algérienne devra répondre à la demande des marchés tunisien et marocain

6 commentaires

Publié le mercredi 2 août 2017 à 15:03, par Khaled A.

Vice-président commercial et responsable des ventes mondiales de SEAT, Wayne Griffiths a annoncé au quotidien espagnol "El Pais" que l’usine Volkswagen Group de Relizane devra également répondre aux besoins des pays voisins.

Dans un long entretien paru aujourd’hui sur le quotidien espagnol "El Pais" abordant plusieurs thèmes et à la question de la place du marché algérien dans le plan de développement de la marque, Wayne Griffiths a répondu qu’il "représente pour SEAT une importance tout aussi grande que celle du Mexique", ce pays étant considéré comme la porte d’entrée en Amérique du Sud, avant d’ajouter que " nous commençons à produire sur place pour le marché local mais également pour les potentiels marchés voisins, ceux du Maroc et de la Tunisie". Il rappellera également que "l’Algérie a été à un moment donné le 5e marché à l’export en dépassant les 20.000 unités avant que cela ne baisse avec le système des quotas. Nous revenons avec une usine du Groupe Volkswagen mais avec Seat comme leader".

La réponse du dirigeant de Seat rejoint ainsi les déclarations du patron Lucas de Meo, ce dernier estimant l’usine algérienne "comme une étape majeur pour Seat dans l’internationalisation de la marque et l’Afrique du Nord représente une étape importante".

Vos commentaires

  • ]Le 2 août à 17:40[, par VeyronBugatti

    In Challah un jours ont exportera des voitures vers le Maroc et la Tunisie !!! Mais exporté aux Tunisiens est extrêmement difficile et les Marocains accepteront’ils des Seat Algérienne alors que nous on na ni Dacia Loddgy, ni Docker ?????????????????????????????????????????

  • ]Le 3 août à 10:28[, par arama

    Nous allons exporter en Moritanie, ahh ils ont ferme leurs frantieres. Alors on va exporter au Niger !!! ils n’ont pas de quoi payer !!
    Exporter en Lybie, non c’est la guerre !!
    Exporter au Maroc, ils preferent rouler avec des anes qu’avec des voitures produites en Algerie !!!
    Exporter en Tunisie, je ne crois pqs qu’ils seront ineterresses, il sont malin et ruses.

    Donc Toz, Donnez nous des Golfs, prenez notre petrole et fouttez nous la paix:-|

  • ]Le 3 août à 17:28[, par fviz

    salut , il faut être très serein et apprendre a lire entre les lignes les amis
    "la ATIFA" il faut vite s’en débarrasser , ces gens sont des pros de la com , et rien qu’on lisant le titre déjà on peut déceler un indice qui trahit leurs double langage , DEVRA , ça sonne comme un ordre c’est un impératif et il faut comprendre que si l’usine DOIT répondre a la demande des marchés tunisien et marocain c’est quelle ne peut pas répondre a la notre , vous me direz pourquoi ? et je vous repondrai
    parceque ce qui différencie notre marché des leurs c’est le pouvoir d’achat ils savent qu’on est pauvre , et a moins qu"il aient un modèle low-cost dans la petite poche de "si" oulmi ils ne ferons pas de volume en Algérie.

  • ]Le 6 août à 15:31[, par VeyronBugatti

    @ Fviz

    + 10000000000000000000000000000000000000000000

    Analyse exceptionnelle !!!!

    Tunisie : 1 milliards de $ de réserves de changes et 35 Milliards de $ de dettes

    Maroc : 25 Milliards de réserves de changes et 45 Milliards de $ de dette

    Algérie : 107 Milliards de réserves de changes (on a même prêter au FMI qui vient de prêter en urgences 316 millions de $ à la Tunisie)

    Malgré ça le Dinars Tunisien et le Dirham valent beaucoup plus que le Dinar Algérien !!!!!!!!!

  • ]Le 7 août à 10:04[, par Djalil

    "Pauvres" ? "Pas de volume en Algérie" ?

    Par le passé, l’Algérie s’est classée 5ème marché de SEAT et premier marché pour la Ibiza 5 portes. l’Algérie restera une priorité pour SEAT et le Maroc et la Tunisie (et les autres marchés de la région Afrique et Moyen Orient) seront un bonus pour SEAT et, par extension, pour nous.

  • ]Le 7 août à 17:20[, par fviz

    salut shabna, dans un passé pas si lointain que ça les infrastructures algériennes etait plus moderne que celles du Qatar.
    dans un passé pas si lointain que ça le tissu industriel algérien était le plus dense de tout le Maghreb.
    dans un passé pas si lointain que ça l’Algérie a presque battue le record d’un million de logements par ans.
    dans un passé pas si lointain que ça.........................
    KAN YA MAKAN c’est fini mon ami on est bien pauvres et ça se voit.
    et pour les volumes de vente , l’impact de la rareté et surtout l’explosion des prix des voitures ont anéantie le marché automobile DZ
    question quelle est a votre avis le prix d’une QQ ?
    réponse : non non pas 130 briques ; hors de prix c’est la bonne réponse.

Répondre à cet article