Accueil du site > Actualité > Actualité > La nouvelle Opel Insignia GSi plus rapide que l’ancienne OPC sur la (...)

Groupe PSA : La nouvelle Opel Insignia GSi plus rapide que l’ancienne OPC sur la boucle nord du Nürburgring

1 commentaire

Publié le jeudi 12 octobre 2017 à 09:39, par Khaled A.

Dévoilée durant l’été, l’Opel Insignia GSI affiche douze secondes de mieux que l’ancienne Insignia OPC sur le la boucle nord du Nürburgring, annonce le constructeur au Blitz.

C’est à Volker Strycek, l’un des plus grands spécialistes du Nürburgring et Opel Director Performance Cars and Motor Sport, et à son team qu’est revenue la charge de mettre au point l’Insignia GSi sur le Nürburgring. Des ressorts plus courts abaissent l’assiette de la GSi de 10 millimètres et des amortisseurs spéciaux "réduisent au minimum les mouvements de la caisse" annonce Opel. Les puissants freins Brembo à quatre pistons et la direction déjà directe ont été adaptés en conséquence. En plus de la transmission intégrale à vecteur de couple, l’Insignia GSi est équipée en série du châssis mécatronique FlexRide adaptatif à trois modes (Standard, Tour et Sport). Cette variante dispose également d’un mode Compétition, activé en actionnant le bouton de l’ESP. Une pression double permet aux conducteurs aguerris d’autoriser plus de dérive et de désactiver l’antipatinage.

Sous le capot, la berline sportive est animée par un moteur essence 2.0 litres Turbo 260 ch avec un couple de 400 Nm. Le quatre-cylindres est accouplé à une nouvelle boîte automatique à huit vitesses. Le conducteur a la possibilité de changer de rapport en pressant les palettes au volant. En transmission automatique, le conducteur peut même présélectionner les points de passage en modes Standard et Sport. Reste que malgré une puissance moindre que celle de l’Opel Insignia OPC et son V8 de 325ch, la GSI affiche 12 secondes de mieux sur la boucle nord, ceci grâce à son architecture plus légère, avec un gain de 160 kg.

« L’architecture légère, l’excellente configuration du châssis doté d’un amortissement piloté hydraulique avec logiciel modulable, la remarquable transmission intégrale ainsi que ses pneumatiques performants rendent la GSi aussi précise et incisive que nous voulions qu’elle soit, » a déclaré Strycek après les séances d’essais. « Les résultats parlent d’eux-mêmes. Au volant de la nouvelle Insignia GSi, j’arrive à boucler un tour de la Nordschleife en douze secondes de moins qu’avec l’Insignia OPC de la génération précédente, pourtant plus puissante. Mais pour cela, je pousse évidemment la voiture dans ses derniers retranchements. Dès que le tracé devient plus exigeant, comme dans les virages ou les tronçons à faible adhérence, c’est-à-dire quand la voiture doit réagir d’une manière particulièrement incisive et précise, c’est là que la GSi se montre plus rapide et facile à contrôler. »

Vos commentaires

  • ]Le 12 octobre à 17:29[, par 405SR

    une petite correction
    l’ancienne insignia opc a une V6 et non pas un V8

Répondre à cet article