Accueil du site > Actualité > Le constructeur automobile suédois Saab dépose le bilan

Industrie automobile mondiale : Le constructeur automobile suédois Saab dépose le bilan

7 commentaires

Publié le mercredi 7 septembre 2011 à 15:37, par

Swedish Automobile (ex-Spyker), propriétaire du constructeur automobile suédois en difficulté Saab, a annoncé mercredi le dépôt de bilan de Saab et son placement sous la protection de la loi sur les faillites.

« Nous avons conclu qu’un processus de restructuration volontaire nous accorderait le temps nécessaire (...) pour verser les salaires, obtenir des financements à moyen terme et préparer une reprise de la production », a annoncé le PDG de Swedish Automobile et Saab, Victor Muller, dans un communiqué.

Début 2010, Saab avait été sauvé de la banqueroute par le Néerlandais Swedish Automobile, qui s’appelait alors Spyker et qui avait racheté le constructeur suédois déjà en grandes difficultés au géant américain General Motors. La restructuration volontaire proposée se fera conformément à la loi suédoise et "sera exécutée par un administrateur indépendant nommé par un tribunal, en collaboration étroite avec l’équipe dirigeante de Saab", indique Swedish Automobile, qui a présenté sa demande de protection contre la faillite au tribunal de Vänersborg (sud-ouest).

Le constructeur automobile indique chercher de l’aide auprès de ses créditeurs pour le processus de restructuration et s’est dit "confiant" dans l’obtention de cette aide, "en particulier parce que Saab Automobile cherche à rembourser intégralement ses dettes", assure-t-il.

En plaçant Saab sous la protection de la loi contre les faillites, Swedish Automobile dit espérer « assurer une stabilité à moyen terme et simultanément attirer de nouveaux financements ». Des fonds promis par les partenaires chinois Pang Da et Youngman, qui doivent permettre de relancer la production, sont toujours attendus. Faute de liquidités, avec des ventes en berne, Saab, qui emploie 3.700 personnes, ne paye plus ses fournisseurs et ceux-ci ont cessé leurs livraisons depuis le mois d’avril. Depuis juin, une partie des salaires chez Saab ont été versés avec retard, ceux d’août devant toujours être payés, tandis que de considérables hausses de rémunérations ont été accordées au conseil d’administration de Swedish Automobile. Le président du conseil, le Néerlandais Hans Hugenholtz, a ainsi obtenu une augmentation de 633%. APS

Vos commentaires

  • ]Le 7 septembre 2011 à 18:59[, par angel1310

    C’est vraiment malheureux de voire une marque comme SAAB dans cette situation !!!!!!!!!!!

  • ]Le 7 septembre 2011 à 20:07[, par mirou

    vraiment désolé pour cette marque, quelqu’un peux m’expliquer la hausse des salaires des membres du conseil d’administration ?

  • ]Le 8 septembre 2011 à 08:38[, par Algériendutout

    Salam Alicoum les amis !!!
    Cela faisait lgtps que je n’avais pas poster sur ce forum !!
    Et oui c’est moi, Algériendutout, celui qui a une hyundai accent "kesdira" !!
    Moi, je pense que c’est maintenant que l’état algérien devrait frapper et racheter cette marque pour pas grand chose !!
    Comme ça, il fait un transfert de compétence en Algérie, monte une usine et nous fait travailler.
    Pas besoin d’usine Renault, Dacia ou je ne sais quoi !!
    J’ai dèjà le nom : Société Algérienne d’AutomoBile !!
    On produisait bien des mobylettes Geulma...

  • ]Le 8 septembre 2011 à 21:05[, par The-Farmer

    salam algeriendutout wallah tu ma fais rire ! tu veu que l’algerie sauve saab !!!! une aussi préstigieuse marque !:’-)) non moi je dirais qu’une fois l’SNVI sauvé nkhemou f SAAB ! mazel lhel mdrr

  • ]Le 8 septembre 2011 à 22:32[, par 206RC09

    et oui, la vie n’est pas juste, des marques comme Saab, Alfa et Lancia sont en difficulé, alors que Kia et hyundai explosent les ventes... :-(

  • ]Le 9 septembre 2011 à 06:00[, par artic

    Un constructeur qui est a l`origine de bien des inovations dans le monde de l`automobile ( Turbo.....) et qui fait partie d`un groupe qui construit des avions de chasse,et qui se retrouve dans une telle situation ces bien domage .mais c`est bien la, les nouvelles regles de l`economie qui s`aplique maintenant ,ils faut s`adapter vite au marche ,reagire au attente de la clientelle ,la plus large possible ,etre versatile en ayant une palette de produit riche mais qui partage boucoup d`element en commun .......

    c`est cela que ces constructeur en dificulte n`ont pas sue faire ou bien n`ont pas sue sy pendre et s` adapter a temps. ( et pour les sud coreen ,et bien ils passent maintenant pour les champions de l`adaptation et de la diversite ...)

  • ]Le 9 septembre 2011 à 08:53[, par Algériendutout

    Sala Alicoum !!

    Mon ami The-Farmer , j’étais sérieux quand je disais ça mais tellement je suis naïf j’ai oublié que cela était utopique, un rêve à mon avis.
    Tu as raison, j’avais oublié que déjà avec la SNVI, non pardon SONACOME, non pardon BERLIET on y arrivait pas !! C’est normal,depuis les années 50 ce sont toujours les mêmes modèles qui sont fabriqués !!!
    C’est comme si Peugeot fabriquait encore des 404, 504, 304 et qu’ils avaient juste changé de nom pour PSA.:’-))
    On préfère acheter un bus chinois plutôt qu’un bus made in Algeria, pourquoi ???
    Mais étant de nature optimiste, je me dis que franchement c’est un bon coup ce constructeur SAAB !!!
    Comme ça plus la peine d’aller mendier une usine à Renault !!! Qu’il se la garde !! On pourrait dévelloper des véhicules spécifiques à l’Algérie (4x4 Saab, petite citadine accessible...) et du fait des cout de production moins élevé vu qu’on a tout en Algérie (Métal, plastique, hydrocarbures..) on pourrait même exporter des véhicules en Europe !:-O

    La Société Algérienne d’AutomoBile va bientôt naître mes amis à mon avis !!

Répondre à cet article