Accueil du site > Actualité > MTI dévoile les détails de son usine

Maghreb Trailer Industrie : MTI dévoile les détails de son usine

Publié le dimanche 25 décembre 2016 à 17:19, par Khaled A.

Maghreb Trailer Industrie, la filiale industrielle en Algérie du groupe tunisien Comet a présenté à la presse les détails de son usine de fabrication de semi-remorque en activité depuis juin 2015.

Crée en 1971 en Tunisie et spécialisée dans la construction des semi-remorques de la marque Comet, le groupe du même nom avait crée sa filiale algérienne en 2006 Mondial Trailer pour distribuer sur notre marché les produits issus de son usine tunisienne tels que les semi-remorques à benne, plateaux, citernes hydrocarbures et autre portes-engins.

Devant le succès commercial de ses produits lui permettant d’atteindre 25% de part de marché, le groupe tunisien crée en 2011 Maghreb Trailer Industrie avec comme objectif de produire une partie de ses modèles en Algérie avec un début d’activité qui a eu lieu en juin 2015 après un investissement sur fond propre de 200 millions de DA tout en ouvrant la voie à 150 emplois. Une activité qui affiche depuis son début 500 unités issues de cette usine, de 3500 m² de bâti sur une surface de 10.000 m², située à Sétif avec un taux d’intégration de 40%. A titre d’exemple, les feuilles de tôle sont découper, presser, souder et peint au sein de cette usine. Reste que ces feuilles viennent malheureusement de chez des importateurs, "l’usine d’El Hadjar ne respectant pas les délais de livraison causant des ruptures et des arrêts de production que l’usine ne peut se permettre".

Cette usine algérienne produit ainsi des semi-remorques plateau à 2 et 3 essieux, des semi-remorques Benne à 2 et 3 essieux, ainsi que des semi-remorques TP également en configurations 2 et essieux. Le reste de la gamme comme les citernes et portes-engins sont directement importés par les clients algériens, la filiale étant en attente d’agrément depuis le mois de mars 2015.

À l’inverse des schémas conventionnels dans ce genre d’investissement où la maison mère fait payer à sa filiale des sommes astronomiques pour le transfert du know-how, "COMET a mis gratuitement à la disposition de MTI tout son savoir-faire pour éviter à l’Algérie les sorties supplémentaires de devises" a déclaré le Président Sami Driss avant d’ajouter que " ce savoir faire riche de plus de 45 ans d’expérience s’est matérialisé par la mise à disposition des cadres et ouvriers algériens de la formation technique assurée par des compétences tunisiennes hautement qualifiées".

Cette formation portait sur trois principaux axes avec l’apprentissage de la gestion de production afin d’avoir une production gérée en capacité finie et en temps réel, CAO (utilisation du logiciel SOLIDWORKS dans ses dernières versions nous permet d’échanger de manière optimale avec les clients les plans ou des propositions de modifications) et également l’ingénierie (conception pièce avec logiciel 3D, expertise métallurgique dans le laboratoire interne, dimensionnement de pièce – calcul RDM statique par éléments finis- , expertise défaillance : corrosion, fatigue, matières / métallurgique, utilisation, serrage..., calculs en mécanique des structures. Une formation qui, déclare le premier responsable, à permis à l’usine de Sétif de fabriquer des produits finis avec les mêmes standards de qualité que les semi-remorques produits en Tunisie et répondant strictement au cahier des charges du Ministère de l’Industrie et des Mines algérien.

Perspectives et ambitions

Le premier responsable de Comet à également levé le voile sur les ambitions futurs de MTI avec un investissement de 150 millions de DA et le recrutement de 100 nouveaux ouvriers ainsi que le lancement des travaux d’une nouvelle usine dans la ZI d’Ouled Saber (Sétif) sur une superficie de 40.000m² et qui permettra d’atteindre les 1000 unités/an et pouvoir développer un programme à l’export vers l’Afrique subsaharienne, le groupe disposant déjà d’une filiale en Côte-d’Ivoire (Africa Trailer) qui distribue la marque également au Mali et au Burkina-Faso. Parmi les nouveautés-produits 2017, M.Driss a annoncé la production de la gamme "Citerne" de 27.000 litres et 40.000 litres.

Répondre à cet article