Accueil du site > Actualité > Actualité > Nissan vend son activité de batteries électriques

Nissan Motor Corporation : Nissan vend son activité de batteries électriques

Publié le mercredi 9 août 2017 à 10:53, par La rédaction

Nissan Motor Co., Ltd. (Nissan) a annoncé, hier, avoir conclu un contrat d’achat et de vente avec GSR Capital (GSR), un fonds d’investissement privé, pour la vente de ses sites de production de batteries électriques.

Le contrat d’achat et de vente concerne la filiale de Nissan spécialisée dans les batteries, Automotive Energy Supply Corporation (AESC), ainsi que les sites de production de batteries situés à Smyrna dans le Tennessee, détenu par Nissan North America Inc. (NNA), et à Sunderland au Royaume-Uni, détenu par Nissan Motor Manufacturing (U.K.) Ltd. (NMUK). Les actifs vendus à GSR incluront également une partie des installations de production et de conception des batteries Nissan situées à Oppama, Atsugi et Zama au Japon.

Hiroto Saikawa, President and Chief Executive Officer de Nissan, a déclaré : « C’est une opération gagnant-gagnant pour AESC et Nissan. Elle permettra à AESC de mettre à profit les investissements et le vaste réseau de GSR pour développer sa clientèle et augmenter sa compétitivité. En retour, cela contribuera à renforcer la compétitivité de Nissan en matière de véhicules électriques. AESC restera un partenaire de premier plan pour Nissan tandis que nous nous employons à concevoir et produire des véhicules électriques leaders sur le marché. »

Sonny Wu, Chairman de GSR Capital, a ajouté : « L’acquisition d’AESC représente pour nous une étape importante dans le domaine des véhicules à énergie nouvelle. Nous souhaitons continuer à investir dans la R&D, étendre les capacités de production déjà présentes aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Japon, et développer de nouveaux sites en Chine et en Europe, afin de mieux servir nos clients à travers le monde. Forts de nos capacités techniques, de nos ambitions, d’une main d’œuvre qualifiée dans le domaine des batteries électriques et d’une qualité de produit largement reconnue, nous serons dans une configuration idéale pour développer notre croissance. »

Nissan va réaliser la transaction en prenant dans un premier temps le contrôle total de AESC – fondé en 2007 pour concevoir des batteries lithium-ion de pointe – et en rachetant les 49% de parts minoritaires détenues par NEC Corporation et sa filiale de batteries et électrodes en propriété exclusive NEC Energy Devices, Ltd (NECED). NEC a annoncé être d’accord pour vendre à Nissan ses parts d’AESC et poursuit les négociations avec GSR concernant la vente de NECED.

L’annonce de cette transaction est soumise au processus de consultation habituel avec les représentants du personnel et, sous réserve de l’approbation des autorités réglementaires, devrait prendre fin d’ici fin décembre 2017. La transaction est subordonnée à l’acquisition par GSR de l’ensemble des parts de NECED détenues par NEC. Les conditions financières n’ont pas été dévoilées.

Répondre à cet article