Accueil du site > Actualité > Sport automobile > Formule 1 > Pas de sanctions pour Ferrari dans l’affaire des consignes (...)

Formule 1 - Conseil Mondial de la FIA : Pas de sanctions pour Ferrari dans l’affaire des consignes d’équipe

Publié le jeudi 9 septembre 2010 à 15:33, par

Pas de sanctions pour Ferrari dans l’affaire des consignes d’écurie lors du Grand Prix d’Allemagne. Le Conseil Mondial de la Fédération internationale de l’Automobile (FIA), qui s’est réuni le 8 septembre à Paris, s’est montré "clément" vis-à-vis de l’écurie italienne qui reste uniquement sur l’amende de 100 000 dollars qui lui a été infligé à l’issue du GP allemand.

L’équipe italienne a été reconnue coupable pour avoir enfreint l’article 39.1 du Règlement Sportif, qui condamne les consignes d’équipe, mais le Conseil Mondial de la FIA s’est contenté de la première sanction à savoir une amende de 100 000 dollars US.

Stefano Domenicali et Massimo Rivola, responsables de Ferrari, qui étaient présents à Paris, sont repartis soulager. Pour rappel, dimanche 25 juillet dernier, sur le circuit de Hockenheim lors du GP d’Allemagne, Fernando Alonso avait remporté une course "litigieuse" suite à son dépassement "dicté" sur Massa au 49e tour de la course lorsque le pilote brésilien avait reçu les consignes de laisser l’Espagnol le dépasser...

L’ingénieur en charge de Massa, dans le 37e tour de la course, intervient sur la Team Radio pour annoncer d’une voix monocorde à Massa : "Felipa, Alonso est plus rapide que toi, peux tu confirmer ?". La communication, maladroite et surprenante, sonne comme une consigne à laisser passer l’espagnol, Ferrari joue avec le feu, le règlement interdisant les consignes. Deux tours plus tard, le brésilien laisse passer Alonso... qui s’est finalement imposé !

Lire également