Accueil du site > Actualité > Véhicules utilitaires légers > PSA respire un peu, il produira un utilitaire pour Toyota

Utilitaire léger : PSA respire un peu, il produira un utilitaire pour Toyota

5 commentaires

Publié le mardi 24 juillet 2012 à 06:43, par Mohamed Amine MERIEM

Le groupe automobile français PSA qui traverse actuellement une grave crise et qui se prépare à supprimer 8.000 emplois et à fermer le site d’Aulnay a annoncé un partenariat avec la japonais Toyota dans le domaine du véhicule utilitaire léger.

Le groupe français PSA qui peine à garder la tête hors de l’eau ces derniers temps reçoit une première bouée de sauvetage, et il en faudra plusieurs, lancée par le géant japonais Toyota.

Les deux constructeurs ont signé un accord hier et qui stipule que PSA "fournira à Toyota des véhicules de taille moyenne qui seront commercialisés en Europe sous la marque Toyota". La mise en application de cet accord interviendra très vite, dès le deuxième trimestre 2013, date à partir de laquelle, et "dans un premier temps, PSA Peugeot Citroën fournira des véhicules utilitaires légers issus de ses gammes existantes Peugeot Expert et Citroën Jumpy".

L’accord prévoit également une collaboration entre les deux constructeurs sur la prochaine génération de véhicules devant être produits par PSA Peugeot Citroën. Cette collaboration devrait s’étendre au-delà de 2020. Toyota Motor Europe, qui comble en partie le vide laissé avec le retrait de Fiat du partenariat industriel avec PSA sur l’utilitaire, participera directement au développement et aux investissements industriels relatifs à la prochaine génération de véhicules. Aucune prise de participation ni production commune ne sont envisagées.

Didier Leroy, PDG de Toyota Motor Europe a commenté l’alliace en déclarant : "Le segment des véhicules utilitaires légers est important pour nous sur de nombreux marchés européens, en alliant nos forces à celles de PSA Peugeot Citroën, nous offrons une bonne solution à nos fidèles clients suite à l’arrêt récent de la commercialisation de notre modèle Hiace (En Europe, NDLR). Nous avons déjà créé une coentreprise qui a fait ses preuves avec PSA Peugeot Citroën sur le segment des petites voitures. PSA Peugeot Citroën est l’un des principaux acteurs sur le marché des véhicules utilitaires légers en Europe et jouit d’une solide réputation en termes de qualité et de polyvalence."

Du coté de PSA Peugeot Citroën, Jean-Christophe Quémard, Directeur des programmes a déclaré à son tour : "Nous nous réjouissons d’annoncer aujourd’hui l’élargissement du périmètre de notre fructueuse coopération avec Toyota. Cet accord pose les bases du développement d’une nouvelle génération de véhicules utilitaires légers de taille moyenne, qui offriront à nos deux sociétés des produits compétitifs à destination du marché européen"

Ce partenariat fait office de bouffée d’oxygène pour le groupe français, dans la tourmente depuis quelques semaines suite à l’annonce de la suppression de 8.000 emplois. L’annonce qui avait fait l’effet d’une bombe en France car suivie, en plus, par l’annonce de la volonté du groupe français de fermer son usine d’Aulnay, a été mal accueillie par le gouvernement français, socialiste, en place depuis quelques semaines et dont certains membre ont même usé de propos très durs à l’égard du groupe et de ses dirigeants. Le gouvernement a refusé le plan dans son état actuel et un ministre a implicitement accusé les dirigeants de mauvaise gestion. PSA, de son coté, se dit être de bonne foi.

Des réunions se tiennent au plus haut niveau entre dirigeants du groupe PSA Peugeot Citroën et les membres du gouvernement, avec l’espoir de désamorcer la crise sociale qu’engendreront les licenciements.

Ce partenariat, espère-t-on dans l’Hexagone, pourrait permettre au constructeur français de sauver l’autre usine menacée par les plans sociaux, celle de Sevelnord qui emploie 2.800 personne et qui est dédiée à la production des utilitaires et des monospaces du groupe. Mais il n’a été fait d’aucune mention de l’exploitation de ce site de production dans le communiqué de presse.

Portfolio

Vos commentaires

  • ]Le 24 juillet 2012 à 14:18[, par angel1310

    Sympa le photo montage ça pourrais même donnée des idées à Peugeot et Toyota ;-)

  • ]Le 24 juillet 2012 à 15:47[, par adilus

    Ils auraient pu masquer "Citroën JUMPY" sur la plaque d’immatriculation !

  • ]Le 24 juillet 2012 à 17:05[, par angel1310

    @ adilus : bein vue ;-)

  • ]Le 24 juillet 2012 à 17:23[, par Mohamed Amine MERIEM

    Bon n’exagérons pas, j’ai fait le montage à 6h du matin :D Je n’allais pas faire le travail de PSA hein :)

  • ]Le 25 juillet 2012 à 15:18[, par L’AS DU VOLANT

    C’est du bon boulot fait nous un berlingo TOYOTA AVEC BARRE DE TOIT la classe quoi;-)

Répondre à cet article