Accueil du site > Actualité > Actualité > Renault Clio R.S.18, série limitée au goût de la F1

Groupe Renault : Renault Clio R.S.18, série limitée au goût de la F1

1 commentaire

Publié le jeudi 11 janvier 2018 à 14:14, par La rédaction

Renault Sport lance la série limitée Renault Clio R.S.18, en référence à la future monoplace éponyme de Renault Sport Formula One Team pour la saison prochaine

La Renault Clio R.S.18 arbore logiquement les couleurs le jaune et noir identitaires des Formule 1 de Renault, à l’attention des clients les plus férus de compétition. À l’extérieur, un stripping R.S.18 apposé sur les portes avant, ainsi qu’un stripping de toit aux couleurs de Renault Sport – double diamant gris et nouveau logo R.S. –, sont une allusion directe à Renault Sport Formula One Team et à sa future monoplace. Des touches de Jaune Sirius, couleur emblématique de Renault Sport, viennent contraster avec la teinte Noir Profond de la carrosserie. Le Jaune Sirius est présent sur la lame F1, sur les protections inférieures de portes et sur les centres de roues. Les marquages arrière sont entièrement noirs, de même que sur le bouclier avant, le losange et le sigle R.S. du bouclier – une exclusivité. À l’arrière, le diffuseur adopte également cette teinte. Ces éléments de noir dotent la voiture d’une agressivité supplémentaire.

À l’intérieur du véhicule, l’exclusivité de la série limitée s’exprime dès l’entrée dans le véhicule par un seuil de porte numéroté et siglé R.S.. On la retrouve sur le volant bi-matière Alcantara® et cuir, pour un effet visuel plus sportif. Sur la planche de bord, les aérateurs se parent d’un cerclage look carbone. Enfin, le tapis de sol Renault Sport est de série sur cette version.

Dérivée de la Clio R.S. 220 EDC Trophy, cette Renault Clio R.S.18 embarque le moteur de 220 ch développant un couple maximum de 280 Nm avec overtorque, son châssis Trophy abaissé et raffermi, ses amortisseurs couplés à des butées hydrauliques de compression à l’avant, associés à une direction ultra-directe. Elle embarque également et de série la ligne d’échappement signée Akrapovic.

Vos commentaires

  • ]Le 14 janvier à 13:46[, par VeyronBugatti

    Un bijoux avec un moteur japonais et une excellente boîte double embrayage qui vient aussi du pays du soleil levant !

Répondre à cet article