Accueil du site > Actualité > Actualité > Sealynx Automotive Algeria, nouveau sous-traitant de l’usine (...)

Industrie automobile : Sealynx Automotive Algeria, nouveau sous-traitant de l’usine Renault

Publié le vendredi 14 juillet 2017 à 09:20, par Khaled A.

L’usine Renault Algérie Production de Tlélat enregistre l’arrivée d’un nouveau sous-traitant suite à la signature d’un partenariat avec Sealynx Automotive Algeria, spécialisé dans le domaine de l’étanchéité.

Renault Algérie Production annonce confier à son nouveau partenaire Sealynx Automotive Algeria la production de joints d’étanchéité pour ses véhicules Renault Symbol et Dacia Sandero Stepway en fabrication dans son usine d’Oran, ainsi que pour Clio 4 prochainement en production.

Sealynx Automotive Algeria est un nouvel acteur économique du monde automobile Algérien qui a pu voir le jour grâce à la joint-venture entre Sealynx International (29%), Famille Taleb (27%), Palapro (24%) et Saida (20%) et dont l’usine sera installé à Oran et ce pour être proche des usines des différents constructeurs de la région.

Activant dans le domaine de l’étanchéité (Lécheurs EPDM ou TPE, joints de porte, joints de coffre, systèmes d’étanchéité de Coupé/Cabrio, anti-salissures, joints sous capot, entre portes), Sealynx fait partie du Groupe GMD qui active, à travers 4 pôles, dans la plasturgie, emboutissage et fonderie en plus de l’étanchéité. Parmi les clients de Sealynx on peut citer Peugeot, Renault, Volkswagen, General Motors, Citroën, Dacia et autre McLaren. GMD emploie près de 4700 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaire de 767M € en 2016. Sealynx est implanté dans trois sites : Normandie (France), Dirmanesti (Roumanie) et Tanger (Maroc), et le quatrième est à Oran en Algérie avec Sealynx Automotive Algeria. L’entreprise compte 900 collaborateurs et a réalisé un chiffre d’affaire de 105 M € l’année dernière.

Cette nouvelle collaboration est "une étape supplémentaire dans l’objectif commun de Renault et du gouvernement Algérien de développer le savoir-faire local après les succès des fabrications locales de sièges (Martur-Algérie), câblages (Sitel) et pièces plastiques (Joktal et Sarel) pour l’automobile première monte", relève Renault Algérie Production.

Pour rappel, l’usine Renault Algérie Production devrait enregistrer l’arrivée d’un autre partenaire dans les semaines à venir avec l’entrée en activité de l’usine Tabco et qui aura à fournir, dans un premier temps, l’usine en garnitures de pavillon et en tapis.

Répondre à cet article