Accueil du site > Actualité > Actualité > Skoda Karoq, pour une première fois face au public

Salon de Frankfurt 2017-Live : Skoda Karoq, pour une première fois face au public

Publié le mercredi 13 septembre 2017 à 12:31, par Khaled A.

Successeur du sympathique et décalé Yeti, le Skoda Karoq s’offre son premier test face au public à l’occasion de la 67ème édition du Salon de Frankfurt.

Dévoilé au mois de mai dernier, le Skoda Karoq débarque au Salon de Frankfurt avec la ferme intention de séduire le public afin d’entamer de la meilleure des façon la lourde succession qu’il hérite du Yeti.

Mesurant 4 382 mm de longueur, est large de 1 841 mm, haut de 1 605 mm et un empattement de 2 638 millimètres (version quatre roues motrices : 2 630 mm), le Karoq rompt totalement avec le design peu conventionnel du Yeti en s’appropriant le langage de son frère aîné Kodiaq, du moins sur la face avant avec ces double-optiques, qui peuvent être Full-Led et la grande calandre verticale. La partie arrière l’est moins avec un hayon adoptant une forme bombée tandis que les blocs optiques, les feux stop et l’éclairage de plaque bénéficient de la technologie LED. Les feux arrière génèrent la traditionnelle signature lumineuse en « C » de Skoda.

Doté d’une pléiade d’équipements, le Skoda Karoq inaugure surtout, en primauté sur la marque, le tableau de bord numérique entièrement programmable, les affichages du poste de pilotage pouvant être réglés sur les souhaits individuels du conducteur.

Sous le capot, le Skoda Karoq sera proposé avec cinq variantes, deux moteurs essence et trois moteurs diesel. Les deux moteurs essence et deux diesel sont nouveaux dans la gamme. Les plages de cylindrée sont de 1.0, 1.5, 1.6 et 2.0 litres ; la gamme de puissance est de 115 ch à 190 ch. Tous les moteurs sont des équipés d’injection directe turbo-chargées et disposent d’une technologie start-stop et d’une récupération d’énergie au freinage. À l’exception du diesel le plus puissant, tous les entraînements peuvent être commandés avec une boîte de vitesses manuelle à 6 vitesses ou une boite automatique à double embrayage DSG à 7 vitesses. Le nouveau TSI 1.5 a la particularité d’être équipé de la désactivation des cylindres. Le 2.0 TDI avec 140190 CV est livré en standard avec la transmission 4×4 et la boite DSG à 7 vitesses. Selon la finition, une sélection de profil de conduite avec les modes Normal, Sport, Eco, Individuel et Neige (4×4) est disponible sur demande.

Sous le capot, le Skoda Karoq sera proposé avec cinq variantes, deux moteurs essence et trois moteurs diesel. Les deux moteurs essence et deux diesel sont nouveaux dans la gamme. Les plages de cylindrée sont de 1.0, 1.5, 1.6 et 2.0 litres ; la gamme de puissance est de 115 ch à 190 ch. Tous les moteurs sont des équipés d’injection directe turbo-chargées et disposent d’une technologie start-stop et d’une récupération d’énergie au freinage. À l’exception du diesel le plus puissant, tous les entraînements peuvent être commandés avec une boîte de vitesses manuelle à 6 vitesses ou une boite automatique à double embrayage DSG à 7 vitesses. Le nouveau TSI 1.5 a la particularité d’être équipé de la désactivation des cylindres. Le 2.0 TDI avec 140190 CV est livré en standard avec la transmission 4×4 et la boite DSG à 7 vitesses. Selon la finition, une sélection de profil de conduite avec les modes Normal, Sport, Eco, Individuel et Neige (4×4) est disponible sur demande.

Lire en détails la présentation du Skoda Karoq

Portfolio

Répondre à cet article