Accueil du site > Actualité > Actualité > Suzuki lève le voile sur la nouvelle Ignis

Salon de Tokyo : Suzuki lève le voile sur la nouvelle Ignis

7 commentaires

Publié le mercredi 30 septembre 2015 à 17:55, par Mohamed Amine MERIEM

Le Concept IM-4 présenté à Genève en mars dernier par Suzuki mute et passe au stade de la production. Le japonais le présentera au Salon de Tokyo et, comme prévu, l’appellation Ignis est ressortie des cartons.

Suzuki a levé le voile sur la nouvelle Ignis qu’il présentera au Salon de Tokyo. Après avoir mis au placard le nom Ignis pendant près de dix ans, Suzuki a choisi de le dépoussiérer et pour redonner une nouvelle vie à ce qui était à l’époque déjà, un véhicule habitable, fiable pratique et polyvalent, le tout dans un "packaging" cubique et contenu.

Suzuki ne fait donc pas que dépoussiérer le nom puisqu’il reconduit également la philosophie de ce qui fait le succès de sa devancière auprès de ses adeptes. La nouvelle Suzuki Ignis reprend tous les ingrédients et les réadapte pour être dans l’air du temps, en affichant une bouille bien sympathique, reprise du concept IM-4 présenté à Genève en mars dernier.

Ce n’est donc pas une surprise que nous livre ici Suzuki puisqu’il y a quelques jours, nos photographes avaient réussi à capturer le petit crossover dans les Alpes. Les photos officielles ne font donc que confirmer ce qu’on avait énoncé auparavant, l’Ignis reprend quasiment tous les traits du concept et ne cède que sur le bouclier arrière, les LED sur la calandre et la technologie des feux avant. Tout le reste est reconduit jusqu’aux stries sur la custode, moins profondes mais bien présentes.

L’intérieur est toujours dépouillé, dans la pure tradition de la petite voiture Suzuki, mais se veut très sympathique. Au-delà des fonctions utiles et l’attirail multimédia, le nippon relève son habitacle de touches colorées et d’une poignée de porte intérieure façon tube, du plus bel effet et la console centrale reçoit sur ses côtés un rappel des trois stries de la custode.

Sous le capot, cette Suzuki Ignis recevra deux blocs essence suralimentés, un trois-cylindres 1.0-litre et une quatre-cylindres de 1.2-litre. Un moteur diesel devrait compléter la gamme Europe.

Parallèlement à l’Ignis de série, Suzuki a également levé le voile sur un concept, Ignis Trail Concept qui préfigure tout simplement la version 4x4 dont raffolent les Japonais et les habitants des régions montagneuses en Europe. Avec une garde au sol un brin plus importante, elle se chausse d’une monte pneumatique différente, adaptée aux escapades, d’un toit noir, de barres de toit grises et d’ailes élargies. L’intérieur est inspiré de celui de l’Ignis mais présente couleurs et matériaux différents. N’oublions pas qu’il s’agit ici d’un concept.

Suzuki qui a livré aujourd’hui les images du modèle de série les présenteraà Tokyo. La version Europe sera quant à elle présentée à Genève, probablement aux côtés de la version de série du Trail Concept.

Portfolio

Vos commentaires

  • ]Le 30 septembre 2015 à 19:51[, par Linea R

    En dirait l’avant et l’arrière appartiennent a 2 époques différentes ! Sinon je préfère les anciens.

  • ]Le 1er octobre 2015 à 03:44[, par mizand

    proche de la Panda de Fiat

  • ]Le 1er octobre 2015 à 08:21[, par younecell

    Bonjour les gars !
    Je remarque comme un différentiel sur le pont arrière !!! C’est une traction arrière ou quoi ?

  • ]Le 1er octobre 2015 à 12:12[, par zorro

    @ youncell : Bravo , un œil de lynx ,effectivement il y un pont ou différentielle ,on peut remarquer même le bouchon de vidange ,
    il s’agit surement du la version 4x4 ,qui figure d’ailleurs au programme de fabrication.

  • ]Le 1er octobre 2015 à 12:50[, par Mohamed Amine MERIEM

    Salut !

    Suzuki Ignis, comme Wagon R ont toujours été proposées en 4x2 et 4x4 !

    Donc ce sera à la base, un traction, et une version 4x4 est au menu, comme mentionné dans l’article :)

  • ]Le 1er octobre 2015 à 12:58[, par mizand

    tout comme la panda

  • ]Le 2 octobre 2015 à 10:14[, par Flat4

    Plutôt sympa, mis à part la partie arrière qui est un peu lourde c’est plutôt pas mal

    Suzuki reviens au devant de la scène avec leurs nouveaux modèles mis à part le SX4 dont le style est discutable

    Les japonais ce réveillent et on compris qu’il ne suffit plus de produire des voitures fiables et techniques, il faut aussi qu’elles plaisent et tant mieux