Accueil du site > Actualité > Usine PSA, c’est désormais officiel

Industrie automobile : Usine PSA, c’est désormais officiel

7 commentaires

Publié le dimanche 12 novembre 2017 à 12:45, par Khaled A.

L’installation d’une usine de montage du Groupe PSA en Algérie est désormais officielle avec la signature ce matin de l’accord final pour ce projet et une participation de 49% de PSA.

L’usine PSA en Algérie est désormais officielle avec la signature, ce matin à Alger, de l’accord portant sur l’installation du groupe français en Algérie, mettant fin ainsi à des négociations de plus de deux ans. Cette unité de production sera totalement opérationnelle en 2019 avec une localisation progressive dès 2018.

Jean-Christophe Quemard, directeur de la région Moyen-Orient et Afrique du Groupe PSA, a signé à Alger avec les partenaires algériens (Condor Electronics 15.5, Palpa Pro 15.5 et PMO 20%) de ce projet, un accord visant à la création d’une société industrielle basée à Oran, afin de produire des véhicules destinés au marché algérien.

Cette signature est intervenue dans le cadre du COMEFA (Comité mixte économique franco-algérien), en présence de Monsieur Youcef Yousfi, Ministre algérien de l’Industrie et des Mines et de Monsieur Bruno Le Maire, Ministre français de l’Économie, des Finances et de l’Industrie.

Aux termes de cet accord signé en présence des Ministres et qui entérine la mise en œuvre graduelle du projet, le Groupe PSA détiendra 49% du capital de cette nouvelle co-entreprise, représentant un investissement global de l’ordre de 100 millions d’euros. Le Groupe PSA accompagnera ainsi le développement de la filière automobile en Algérie avec un plan complet de montée en compétences et de formation des collaborateurs et contribuera au développement du tissu fournisseur local.

Cette usine produira des modèles permettant aux marques du Groupe PSA de répondre à la demande des clients algériens, en leur proposant des véhicules aux meilleurs standards de qualité, de sécurité et de respect de l’environnement.

A l’occasion de la signature de cet accord, Jean-Christophe Quemard a déclaré : « L’Algérie est un marché historique pour le Groupe PSA et nous sommes particulièrement fiers de nous y implanter industriellement. Elle est au cœur de la région Moyen-Orient et Afrique qui est un levier majeur de l’internationalisation rentable du plan Push to Pass. Cet accord nous permettra de disposer de capacités de production au cœur de la région pour réaliser notre ambition d’y vendre 700 000 véhicules en 2021 »

Vos commentaires

  • ]Le 12 novembre à 13:24[, par kakipop

    Erratum 20212 !!!

  • ]Le 12 novembre à 13:40[, par Khaled A.

    Merci kakipop...(za3ma lapsus révélateur ? lool)
    C’est corrigé ;)

  • ]Le 12 novembre à 16:35[, par fviz

    a khaled a cette fois ci vous avez le droit de me censurer . eh je pouvais vraiment pas laisser passer le plan "push to pass" he he he he
    quant au push je doit dire qu’ on la pas sentis venir depuis 1962 , sacrement furtif le push, mais ce qui m’inquiète le plus c’est le "to pass ", to passera ou to passera pas la est la question . mille pardons pour les âmes sensibles .

  • ]Le 12 novembre à 17:46[, par alinached

    permettant aux marques du Groupe PSA de rpondre la demande des clients Algerians.

    Donc pas d’exportation !?

  • ]Le 12 novembre à 18:48[, par trancemit0r

    en 2011 l’usine de l’ennemi marocain a couté 650 millions d’euro (je dis bien en 2011 !! ) ... 6 ans après, pour 5 fois moins, tu peux avoir une usine en Algérie.... Playmooooobil, en avant les histoires ...

  • ]Le 12 novembre à 21:01[, par kakipop

    @khaled, je me suis di la même chose MDR
    Comme il l’a di lui playmobile en avant les histoires hhhh

  • ]Le 13 novembre à 14:04[, par eteincele

    enfin, plus que quelque mois et le marcher va enfin respirer.

Répondre à cet article