Accueil du site > Actualité > Voici la liste des usines retenues

Industrie Automobile : Voici la liste des usines retenues

16 commentaires

Publié le lundi 25 décembre 2017 à 21:38, par Khaled A.

Quelques jours après les déclarations du Premier Ministre, Ahmed Ouyahia, concernant la limitation du nombre d’usine du secteur automobile en Algérie, la liste des heureux élus est connue.

Les dix usines autorisées à activer dans l’industrie de l’automobile en Algérie sont connues avec la parution d’un document qui dévoile les différents acteurs qui auront à répondre aux besoins des citoyens et entreprises.

Ainsi, pour les véhicules légers, Renault Algérie Production (Renault + Dacia), Tahkout Manufacturing Company (Hyundai), Peugeot Citroën Production Algérie, Sovac Production et Nissan Algérie du Groupe Hasnaoui sont ainsi autorisées à activer. Le document relevant que ces 5 entrprises représentent une capacité de production de 430.000 unités/an

Pour ce qui est du lourd et bus, Ival Industrie (Iveco), SPA Savem (Astra), GM Trade (Shacman, Higer, Chery), Sarl Tisram et la SPA Frères Salhi (MAN) sont les entreprises retenues.

Le document stipule, par ailleurs, que toute autre entreprise activant dans ce domaine qui n’a pas obtenu d’accord formel des services du ministère de l’Industrie et des mines, ni reçu l’accord du Conseil national de l’Investissement (CNI) est considérée en saturation irrégulière et devra cesser ses activités. Les administrations concernées et notamment celles de l’Industrie et des douanes devront prendre les dispositions nécessaires pour que lesdites entreprises cessent d’importer les intrants nécessaires à leurs activités ».

Vos commentaires

  • ]Le 25 décembre 2017 à 21:59[, par fviz

    salut , KIA by by . domination française puisque NISSAN appartient a Renault , "tahya listiklal".

  • ]Le 25 décembre 2017 à 22:25[, par Deviil-Boy

    BMW qui voulait investir ici...

    Maintenant les constructeurs qui veulent rester en activité, l’obligation d’avoir une activité industrielle on en fait quoi ?

  • ]Le 26 décembre 2017 à 06:47[, par aminerona

    Je salut la decision du premier ministre maintenant cest lheur de rendre des compte nchallah des instruction ferme pour augmenter lintegration national voir meme les menacé de leur fermer

  • ]Le 26 décembre 2017 à 06:49[, par aminerona

    Le falah algerien na pas besoin de roulé en bmw mais plutot en nissan on a besoin de gens qui cree de la richesse

  • ]Le 26 décembre 2017 à 07:58[, par Fuel

    Bonjour,

    Encore est toujours aussi pathétique comme décision. Comment peut-on bloquer des deux cotés (Importation / Usine) ?

    On ne peut pas être réjouie par une décision pareille, étant donné que la production nationale est ventilée sur les différents vautours de revendeurs avec la complicité de tous.

    Je suis d’accord pour demander des comptes et agir en conséquence, mais créer un pseudo monopole et une pénurie alors qu’on vie en 2017, je suis désolé mais ça ne sera jamais logique.

  • ]Le 26 décembre 2017 à 08:27[, par The-Farmer

    Tout a fait d’accord avec toi Fuel !

  • ]Le 26 décembre 2017 à 08:38[, par alinached

    Des questions ;
    - Est-ce que l’Allemagne a compté sur 4 ou 5 constructeurs pour développer son industrie auto ?
    - On ne cesse de dire qu’il faut une production de 1 million de vehicule pour que le volume de la sous-traitance soit rentable, est ce que 430 000 véhicules peuvent engendrer une filière de sous-traitance suffisamment compétitive ?
    - le volume du marcher Algérien avoisine 450000 véhicules, et nous dans 3 ans on produira 430000, ou est la part de l’exportation dans tout ça ?

  • ]Le 26 décembre 2017 à 10:29[, par aminerona

    le probleme nest pas dans le monopole ou autre chose le probleme cest que les 450000 voitures importer par le passé se sont transformer en 450000 kit de montage et c’est pas interessant prck ya pas creation de de richesse on a pas besoin de 1000000 de véhicule pour atteindre 30% dintegration on prend le cas de renault algerie oui le volume et de 60000véhicule mais cela na pas empecher le groupe de cree une unité de carrosserie et peinture par exemple faut conjugué la capacité de montage a la capacité de supporter le montant de limportation ni plus ni moins pour le moment pour attiré les équipementier lalgerie doit sortir 1000000 de véhicule des chaine par ans pendant 2 ou 3 ans cela va couté les yeux de la tete pour l’algerie au moment ou les reserve de change sont a 90 milliard de dollars alors importer 1000000 de véhicule pendant deux ou trois annéé cest simplement une politique suicidaire pour l’état algerien et dans le cas ou les équipementier n’investissent pas en algerie on aurai produit et exporter 1000000 de véhicule sans benefice !!!!!!!!!!!!!!!!!!! une industrie sa prernd du temps faut commencer par les chose facile attribuer au usine un seul model exemple renault 100000 symbol pour que lusine créé une unité carrosserie et être compétitive pour quelle créé une unité exemple pour les siege tableau de bord afin de diminuer la valeur des kit importer et etre plus compétitif sur le marché international afin d’exporter maintenant on a pas besoin de roulé en mercedes ou en bmw on a besoin dune stratégie de sacrifice si lalgerie a besoin de quelque chose c’est quoi c’est qu’une génération se sacrifie pour lavenir du pays kit a roulé en symbol a bossé 12h par jour ne pas partir en vacance ........... et a une condition l’état doit donné l’exemple fini les passat doula les Mercedes les audi oui doula roule en passat hatba la garde présidentiel en symbol les ministe en i20 les wali en symbol les vacance a bechar fini les costard de grande marque fini les pierre cardin pour le president et les ministre voila de quoi l’Algérie a besoin dun gouvernement qui donne l’exemple et dun peuple qui sacrifie pour lavenir du pays point barre

  • ]Le 26 décembre 2017 à 12:36[, par The-Farmer

    aminerona, malheureusement ce n’est qu’un rêve !
    il ne faut rien espérer d’un gouvernement comme le notre !!!

  • ]Le 26 décembre 2017 à 12:58[, par Fuel

    @Aminerona : Autant je suis d’accord avec votre constat, autant je ne vois aucun interet à ce blocage. ci ce n’est rendre encore plus fort des chanceux qui profitent du marché, pour ne pas dire autre chose.

    Ce n’est, pour moi, pas une question de quantité et le blocage ne devrait pas être dans ce sens. Le vrai problème est dans la manière avec laquelle tournent ces usines et non leur nombre, le limiter ne rime à rien.

    Ensuite, pour ce qui est du sacrifice, je pense que le peuple a déjà tout donné... Enfin, Mr tout le monde en tous les cas.

  • ]Le 26 décembre 2017 à 13:37[, par Kareem Black

    Bonjour camarades,
    Je comprend que ce débat soit passionnant et vous faites tous des constats intéressants mais j’ajouterais juste la question du pourquoi n’avoir pas pris cette décision il y a 5 ans et au tout début de la politique d’industrialisation automobile , et par ailleurs okay pour réduire les constructeurs aucun pays n’a 20 constructeurs même ceux aux traditions industrielles les plus abouties, cependant vont ils ( ceux qui auront le monopole ) jouer le jeu de la transparence, je dis bien de la vraie transparence et pas la communication à travers les médias de l’intégration progressive mais rapide de la sous traitance afin de faire baisser les prix du véhicule. Si le gouvernement est sincère et effectue de vrais contrôles , je serais plutôt favorable mais si ont laisse ces constructeurs qui sont tous des membres anciens et fondateurs du lobby AC2A ( appelons un chat un chat ) nous faire le coup de l’assemblage uniquement avec une intégration symbolique et surtout lorsque les caméras sont invités dans les usines, je crains que nous perdions encore des années.

  • ]Le 26 décembre 2017 à 15:34[, par aminerona

    exemple l’Algérie doit choisir 1 model pour chaque usine sélectionner une fois les modele sélectionner créé des école supérieur en mécanique ...... augmenter leur capacité de montage au seuil de 60000 unité création un atelier carrosserie et peinture salon moquette câblage pneumatique verre augmenter la production a 100000 solliciter les équipementier a venir avec des taux d’impôt a 0% sur les 5 première année voila ce qui faut oui l’état na aucun bénéfice a 0% c’est vrai mais cela va lui permettre de baisser la facture d’importation et augmenter le taux d’intégration national apres on a pas besoin des mega projet d’équipementier mais des structure adapté au 500000 unités

    pour les secteur tel que le textile la chine es tres loin devant nous on accuse un retard dans le domaine l’etat a joué avec la paix social a distribuer des diplôme sans compté on se retrouve avec un peuple qui veut plus des métier tel que la couture les poste dans les usine d’ouvrier simple donc quel solution a se phénomène ???? libérer la main d’ouvre étrangère baisser les taux d’impôt sur les matière première augmenter le taux pour les produit fini coupé toute aide de l’état pour les micro entreprise car les algeriens veulent tous étre patron et cela engendre le manque de stabilité dans le marché du travail les algerien ne connaissent plus la vrai valeur de l’argent enfin c’est un eu normal prck le dinnar na augune valeur enfin on es face a de millier de problématique mais lalgerie a toujours factionner ainsi :’-(

  • ]Le 26 décembre 2017 à 17:57[, par fviz

    salut l’ami amineroana le rêve c’est bien mais l’utopie sa craint , l’industrie moderne est un secteur matérialiste , et concurrentiel par excellence, mu par le développement continuel des techniques employées, "toujours en mouvement il est" la c’est yoda qui vous parle HE....HE c’est d’actualité , non ? plus sérieusement , si on regarde le passé tout les constructeurs automobile ont profiter du boom de la révolution industrielle qui a transformer a jamais le mode économique agraire européen , ce boom c’est propager comme une onde de choque a travers tout le continent et même au de la des océans ; il a été accueilli a bras ouvert par les gouvernements et par les populations voyants tout deux dans la mécanisation des taches un gain de temps considérable , du profit , de la richesse ainsi que la modernisation des administrations et des textes de loi favorisant du coup les échanges commerciaux entre pays en comptant beaucoup sur les richesse pillés des colonies surtout africaines ; les USA sont un cas particulier certes mais c’était quand même l’eldorado pour beaucoup de jeunes ingénieurs et entrepreneurs européens .
    cette révolution a été accompagnée par un bouillonnement intellectuel sans précédent , des brevets en physique,en maths, en chimie étaient déposés chaque jour , sans parler des découvertes et des inventions citant seulement la fée électricité . ce que je viens de vous décrire la cher ami c’est un tout qui a abouti vers l’industrie moderne qui caractérise ce que l’on appellent justement aujourd’hui les pays industrialisés.
    maintenant posons nous la vraie question : ou nous en somme nous algériens comparativement a ce que je viens de décrire ci dessus , c’est le néant , on est dans une obscurité abyssale , toutes les industries algériennes sont dépendantes du bien vouloir des entreprises françaises , américaines , allemandes , chinoises , turques ........... et tout ça c’est de la faute de nos cher "oulette amrouna" a qui l’ont doit théoriquement obéissance et soumission merci aux imams ajoutez a ça tout les maux spécifiques au pays arabes ; corruption , népotisme , détournement , "maarifa , lektaffe ,hogra et vous obtenez une Algérie malade, moribonde, asphyxiée, "moutakhaliffa". croyez vous l’ami que des ténèbres jaillit la lumière ? si c’est le cas "YAOU RABI YOUSTREK KHATER WACH RANI NAHSSED FIK .

  • ]Le 26 décembre 2017 à 18:00[, par fviz

    pardon pardon c’est aminerona c’est la deuxième fois que j’écorche votre nom .

  • ]Le 26 décembre 2017 à 23:11[, par VeyronBugatti

    Le volume de ventes ne pourra plus pendant longtemps dépassé 200 milles voitures même si ont enlève toutes les restrictions car la majorité des fonctionnaires qui ont acheté des voitures avec les rappels ne sont pas près de renouveler leur voiture !!!!

    C’est grave pour les pères de famille qui ont quitté leur poste pour rejoindre Gloviz !!! Même le Maroc hyper endettée ne fait pas de quotas et en 2016 plus de 181 milles voitures ont été vendus !!!

    Allah yastour !!!!!!!!!!!!!!

  • ]Le 27 décembre 2017 à 17:27[, par YOUGOURTHEN

    Je ne comprend pas qu’on veuille justifier ce qui ne peut l’être. C’est une décision purement arbitraire, qui consiste en la création d’une situation de monopole qui favoriserait les affaires d’une élite choisie afin de traire encore et encore le citoyen lambda.

    En quoi la limitation du nombre "d’industriels" (usines Lego) apporterait du bien à notre économie ?

    Bsehhatkoum, leblad tahet bin yeddikoum... dirou lli hebitou

Répondre à cet article